« Téléchargement MP3 | Accueil | Petit plaisir en passant »

Commentaires

Sylvain

Salut Laurent, salut les Myassa,

Laurent, je réagis à ton message car je le trouve représentatif d'un comportement couramment répandu, malheureusement...

Tu es prêt à donner de l'argent pour acheter un Souchon alors que Souchon n'a vraiment plus besoin de toi pour vivre.
A l'inverse, tu trouve normal que les nouveaux et petits groupes mettent leurs mp3 en ligne gratuitement !!!!
(Je ne parle pas du groupe qui sort de sa cave après 3 répètes, mais du groupe qui a investit ses économies dans du matériel pour faire un son correct après plusieurs années de travail...)

Pourquoi ?

Ne serait-ce pas exactement le contraire qu'il faudrait faire :
Acheter au maximum les disques de nouveaux talents et graver/télécharger ceux des "stars" qui en vivent déjà, merci pour elles...

Un peu comme un tri des déchets selectif, moi, je revendique le gravage selectif...

Tu parles de Fnac... La Fnac a tué les disquaires indépendants (également concept du millénaire précédent), bientôt Auchan tuera la Fnac...

J'ai lu sur ce site des thèmes parlant de commerce équitable. Pour le café, Max Havelaar, mais pour la musique, mp3 de Myassa gratos et 20 euros pour Souchon... Hum, j'accroche moyen...

Ensuite, tu semble confondre studio et label...

Oui, on peut produire de bons disques sans passer par un grand studio, vu la démocratisation du matériel de "home studio"...

Si tu voyais le "home studio" de Prince, qui contient plus de matériel que le moindre studio commercial français, tu changerais probablement d'avis... Tout ce matériel, il ne se l'est pas payé avec les 3 mp3 qu'il vend en ligne sur son site, mais avec les royalties qu'il a perçu et perçoit encore sur ses albums "physiques" du passé...

Car la vérité, même pour Prince, est que ça marche pas si bien que ça sur Internet et qu'il va se passer du temps avant que ça devienne vraiment rentable. Lui s'en fout que ça soit rentable, vu ce qu'il a sur son compte en banque...

J'imagine que tu parlais plus de "label" que de studio, en fait.

Alors oui, on aimerait pouvoir se passer de label, surtout de ceux qui ont la facheuse tendance à produire des artistes jetables et interchangeables... Mais j'ai peur que la situation soit un rien plus compliquée que nos rêves les plus fous...

Ensuite, que les "petits" groupes ne conçoivent plus la musique comme un métier, ou un moyen de réussite sociale, je trouve que c'est une bonne chose... Endémol a assez fait de mal de ce coté là... Mais de là à une gratuité complète...

Je trouve que c'est aller vite en besogne que de passer du "CD trop cher" au MP3 gratuit...

Certes, la dématérialisation guette la musique. Mais cela ne doit pas conduire à sa gratuité...

L'effort, le temps, le talent, ont un prix... Même si les prix actuels des CDs sont bien trop élevés, même si le "talent" qu'ils renferment est souvent aussi hypothétique que son authenticité...

Et puis si les mp3s sont envoyés gratuitement, pourquoi faire payer les entrées de concert ?

Si la sueur qui coule dans le home studio n'a pas de prix... celle qui coule sur la scène ne devrait pas en avoir non plus...

Pourquoi une tête d'affiche est payée 2, 3, 10 fois plus qu'une première partie ? En 1789, on a décapité des gens pour moins de privilèges que ça...
;-)

Bref, il faut trier, le progrès n'apporte pas que du bon (ni que du mauvais d'ailleurs), trier encore, et agir surtout, la consommation passive, c'est bon pour les ovins, rien n'est inéluctable, nous ne faisons face qu'à des choix...

Sylvain

laurent bervas

Merci tout d'abord pour ce commentaire.
Je suis tout a fait d'accord avec ce que tu dis.

Je trouve absurde de payer pour un artiste établi et de faire gratuit pour les "petits jeunes".

Le système de redistribution "SACEM" est une absurdité :
"on vole aux pauvres pour donner aux riches"

> J'aime bien Souchon.
> Je pense que je continuerai à aller à la FNAC ...

C'était une image. Le publique de souchon, agé de 35 à 50 ans ne télécharge pas. C'est un publique captif.
Ce n'est pas le cas pour les "jeunes".

> tu sembles confondre studio et label

Tu as raison. Qd je parles de studios je pensai labels (j'utilisais le terme anglais de studio).

Le système est aberrant !

Les salles ne sont pas habitués à payer les artistes, et c'est anormal.

Les consommateurs de live ne sont pas habitués à payer pour les petits groupes. Ils préfèrent mettre 50 € dans Madonna que 3 € pour un vrai spectacle.

Pour changer cela, le travail est long.

Une des raisons d'être de livemusic est de transmettre aux groupes, aux acteurs un savoir faire dans le domaine de la communication internet.

Les groupes d'aujourd'hui (99%) n'ont pas accès au système actuel. Autant passer tout de suite à la phase d'après.

Internet marche comme moyen de promotion. Il suffit d'y croire et d'essayer.
C'est ce que nous faisons avec Myassa.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.